Ismail Bahri | Les instruments

Il est difficile de voir ce qui advient. Certaines civilisation l’ont compris qui ont proposé des aveugles comme médiateurs entre le présent et le future. Tirésias, Oedipe, chez les Grecs. De nos jours, il est difficile de voir car tout se transforme en permanence. Littéralement. La permanence est devenue une métamorphose prolongée. On peut proposer encore de ralentir cette métamorphose, de la nier, d’en faire un mythe. Politiquement, socialement, c’est monnaie courante. Reste que l’on en fait pas grand chose. La perplexité, sinon la rage et l’impuissance, dominent notre sentiment quand on envisage ce qui advient. Il fallait un artiste à la simplicité désarmante pour montrer un autre voie. Pour montrer ce qui ne peut encore se voir, ou ce qui ne peut pas vraiment se voir. Ismail Bahri n’envisage pas – il n’y pas de visage dans les vidéos qu’il présentait au Jeu de Paume récemment -, il utilise son corps et quelques objets pour manipuler le plus élémentaire des événements de notre vie : le temps qui passe. Et c’est une libération qu’il offre à notre humanité empêtrée de chronologie historique démesurée ou de fantasmes politiques et technologiques. Avec un peu de sable, quelques feuilles de magazine, une goutte d’eau, une bobine de fil, du feu, de l’eau et du vent, il instrumentalise le temps humain et convoque ce qui advient : la parole, le regard, les gestes. C’est une beauté rare de nos jours. C’est une beauté nécessaire et certainement dangereuse. On peut s’en brûler les doigts ou finir en prison. Mais peu importe les événements, ce qui compte ici c’est le parti pris de l’image, qui redonne à l’humain, avec la mélancolie que transportent les images et les hommes, sa place dans le monde.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s